Inscrivez-vous

La vieille technologie a de la valeur aujourd’hui

Polaroid OneStep Source: Wikimedia Vous avez un vieux Walkman, une NES ou un iPhone de première génération qui ramasse la poussière dans votre grenier ? Ne les jetez pendant le grand nettoyage du printemps ! Beaucoup de gadgets que vous aviez à l’époque, mais qui sont obsolètes depuis un certain temps, peuvent valoir beaucoup d’argent pour les collectionneurs nostalgiques.

Nintendo Entertainment System (NES) à 150 dollars

Cette boîte grise est disponible depuis la fin des années 80 et le début des années 90. D’ailleurs, de nouvelles éditions sont sorties dernièrement. On peut citer la NES Mini développée par Nintendo, mais également des consoles utilisant des architectures basées sur le Raspberry Pi. À ce jour, bien que bon nombre de ces machines ne fonctionnent plus, il reste néanmoins pas mal de modèles toujours en marche rangés dans les placards. La NES disposait d’un panel de jeux important, dont certains étaient difficiles à terminer. On pense par exemple sans hésitation aux Tortues Ninja. Sur eBay, on peut trouver la console avec deux manettes, le pistolet et des jeux comme Super Mario Bros ou encore Duck Hunt à des prix avoisinant les 150 dollars.

Le Walkman de Sony à 300 dollars

Le Walkman est une invention qui a marqué les esprits à l’époque. C’est l’appareil qui a inspiré et donné lieu à d’autres inventions similaires par la suite, comme par exemple les lecteurs de « compacts disques ». Lancé aux États-Unis dans les années 80, ce petit appareil permettait d’écouter de la musique par le biais de cassettes audio. Avec le Walkman, les gens n’avaient plus besoin de transporter de gros lecteurs de cassettes lourds et encombrants. Il suffisait d’insérer le Walkman dans la poche de sa veste pour pouvoir écouter partout ses cassettes préférées, dans la rue, en marchant,… Cela peut paraître banal aujourd’hui mais à l’époque c’était une avancée considérable. Si vous avez l’un des appareils originaux autour de vous, vous pouvez le vendre pour quelques centaines de dollars. SONY Walkman Source: Wikimedia

L’iPhone de première génération à 1500 dollars

En 2007, Steve Jobs nous présentait trois produits révolutionnaires réunis en un seul appareil. L’iPhone présenté par Apple venait d’être présenté pour la première fois. Si vous disposez encore d’un de ces smartphones dans son emballage d’origine, sachez que celui-ci vaut de l’or et que vous pourriez bien vous offrir le dernier iPhone X avec vos gains. Les produits Apple du règne de Steve Jobs se revendent à des prix élevés et à plus forte raison s’ils sont conservés comme neufs. Toutefois, nous ne savons pas s’il est préférable de les conserver ou de les revendre, car il est difficile de savoir précisément si ces pièces de collection vont encore prendre de la valeur avec les années et avec la rareté. Dans tous les cas, bien que l’iPhone de première génération ne puisse pas être compatible avec votre site de casino en ligne, ne le jetez toutefois pas.

L’Altair 8800 à 5500 dollars

Beaucoup auront du mal à imaginer que l’Altair 8800 est un ordinateur personnel et que c’est grâce à cette machine que Microsoft a pu devenir ce qu’il est aujourd’hui. L’Altair 8800 a été mis sur le marché en 1975 et s’est écoulé à des milliers d’exemplaires. Pour la petite histoire, Bill Gates et Paul Allen ont créé un interpréteur BASIC (langage de programmation) pour l’ordinateur. Cela a donné naissance à l’Altair BASIC qui a été le point de départ de Microsoft.

Apple Lisa à 10 000 dollars

Lorsque Steve Jobs est allé visiter l’usine de Xerox, plusieurs choses l’ont marqué comme l’interface graphique, mais aussi la souris. Et l’Apple Lisa est l’un des premiers ordinateurs au monde à avoir été équipé d’une interface graphique. L’appareil est sorti en 1983 un peu avant le premier Macintosh. L’Apple Lisa est un produit collector, dans la mesure où seulement 100 000 unités ont été produites, et que chacune coûtait près de 10 000 dollars. Aujourd’hui, il est toujours possible de vendre cette machine au même prix !


Imaginez un monde gouverné ... Y a-t-il une vie ...