Inscrivez-vous

Premier mannequin transgenre chez Victoria’s Secret

Valentina Sampaio Source: bfmtv Après des années de reproches concernant l’absence de diversité au sein de ses défilés, Victoria’s Secret a enfin embauché son premier mannequin ouvertement transgenre. L’arrivée de Valentina Sampaio arrive quelques semaines après les propos du directeur marketing qui a annoncé qu’il n’était pas question qu’une personne transgenre fasse partie de l’équipe de mannequins. Ces propos avaient d’ailleurs provoqué un raz de marée de critiques et des appels au boycott. Bien que L Brands n’ait pas commenté l’arrivée de Valentina, nous ne pouvons pas nous empêcher de voir un lien avec l’interview du directeur marketing. Valentina n’était pas la seule personne transgenre à postuler auprès de Victoria’s Secret : toutes ont essuyé un refus. Les chances n’étaient donc clairement pas du côté de Valentina, mais elle a tenté le coup, quand personne ne faisait de paris sur elle.

Victoria’s Secret embauche son premier mannequin transgenre

C’est sur Instagram que Valentina Sampaio, une mannequin brésilienne et transgenre, a décidé d’annoncer son arrivée dans l’équipe de la célèbre marque de lingerie, Victoria’s Secret. Pour cela, Valentina a décidé de poster une photo des coulisses d’une campagne d’une des futures collections Pink de la marque. En légende, la jeune femme a écrit « Never Stop dreaming », soit « ne cessez jamais de rêver. » Tandis que cela a ravi les fans de la mannequin, de célèbres militants trans ont aussi montré leur soutien en commentaire. C’est notamment le cas de Laverne Cox, la célèbre actrice de la série Netflix Orange is the new black. Carmen Carrera, transgenre, a déclaré à ELLE : « Je suis si heureuse que VS englobe toutes les femmes en engageant son premier mannequin transgenre. J’aurais aussi aimé qu’ils ne mettent pas autant de temps ! »

Le départ à la retraite d’Ed Razek

Ed Razek est le directeur marketing de Victoria’s Secret depuis 1983. Aujourd’hui âgé de 71 ans, il a annoncé dans un rapport qu’il partait à la retraite et quittait ainsi L Brands, la société mère de Victoria’s Secret. Naturellement, on peut se demander si ce départ a un lien avec l’arrivée de Valentina dans les anges de Victoria’s Secret. Razek avait annoncé dans une interview avec Nicole Phelps pour Vogue que les transsexuels n’auraient pas leur place dans le défilé. Suite à cela, les relations publiques de Victoria’s Secret ont été désastreuses. Malgré ses excuses concernant ses propos qu’il a qualifiés d’insensibles, on ne peut s’empêcher d’y voir un lien. Les Anges Victoria’s Secret Source: Fashionista

Victoria’s Secret vivement critiqué

On peut aussi se demander si cette décision d’embaucher une mannequin transgenre n’est pas un choix ayant pour but de sauver l’entreprise d’un boycott. Victoria’s Secret est de plus en plus critiqué par les clientes. Ces dernières reprochent à l’entreprise d’être dépourvue de diversité corporelle et d’être déconnectée de la réalité étant donné le choix strict des mannequins pour le défilé. Embaucher un mannequin transgenre est donc un pas dans la bonne direction : la marque s’ouvre à un public cible plus large, et la communauté transgenre peut enfin se sentir concernée. Valentina a même déclaré que c’était une bonne nouvelle pour toutes les personnes sous-représentées autour de la planète. Elle a déclaré à ELLE.com « Nous vivons un moment, une évolution, et c’est positif. Les marques apprennent et rattrapent enfin l’importance de l’inclusion et de la diversité. [...] C’est un moment extrêmement important non seulement pour moi, mais aussi pour ma communauté et au-delà. »

Victoria’s Secret n’est pas la seule entreprise à intégrer des transgenres

Selon la Gay & Lesbian Alliance Against Defamation (GLAAD), les entreprises sont de plus en plus nombreuses à faire appel aux transgenres pour leurs campagnes publicitaires. C’est notamment le cas de Gillette qui a diffusé une publicité dans laquelle un père apprend à son fils trans à se raser. « Les marques mondiales prennent enfin l’initiative d’inclure les femmes transgenres dans l’industrie de la mode et du commerce de détail, reflétant ainsi la réalité du monde dans lequel nous vivons. L’an dernier, à la suite des commentaires flagrants et nuisibles du directeur marketing de Victoria’s Secret, la communauté transgenre et ses alliés ont clairement indiqué que l’exclusion ne fait ni progresser ni faire de profit », a déclaré Alex Schmider à ELLE.com, directeur associé de la représentation transgenre de GLAAD. « Valentina Sampaio a l’occasion d’envoyer un message fort aux femmes transgenres du monde entier pour leur montrer qu’elles ont leur place et que l’inclusion est ce qu’il y a de mieux pour les marques aujourd’hui. » Valentina est consciente de l’opportunité qu’elle doit saisir afin de permettre à l’industrie de la mode, mais aussi à la société entière de changer sur la discrimination des personnes LGBT.


Ce que votre smartphone ... The Family : la ...