Inscrivez-vous

Les fondateurs d’Instagram abandonnent

Les fondateurs d’Instagram tournent la page Source : Pixabay Dans le monde de l’entreprise, le départ des cadres supérieurs est habituellement traité avec beaucoup de prudence. Cela se justifie bien sûr par le fait que tout changement à grande échelle peut entraîner des conséquences énormes et désastreuses. Les actionnaires peuvent voir en ces départs un signe de faillite imminente de la société et décider de retirer rapidement leurs investissements pour éviter une éventuelle chute du cours de leur action. De plus, il y a aussi le risque majeur, aux yeux des investisseurs, que les personnes qui comblent ce vide ne soient peut-être pas aussi compétentes que leurs prédécesseurs, ou ne suivent pas les politiques déjà établies. Par ailleurs, cette situation n’est pas propice aux affaires et constitue une raison de plus pour les investisseurs de prendre leur argent et de fuir... Toutes ces issues possibles expliquent pourquoi les grands changements internes dans toute société, que ce soit Instagram, Facebook, ou une entité en ligne offrant des jeux de casino, sont gérés avec beaucoup de prudence. Les départs sont généralement traités étape par étape pour éviter la panique. Ainsi, lorsqu’on déclara pour la première fois que les fondateurs d’Instagram Kevin Systrom et Mike Krieger quittaient le navire, on s’attendait à ce que leurs départs soient traités avec soin. Mais cela ne fut pas le cas. Ce ne fut qu’un véritable désastre, aboutissant au genre de casse-tête de masse qu’on évite délibérément. Que s’est-il donc passé exactement ? Les utilisateurs d’Instagram devraient-ils s’inquiéter ?

Pourquoi sont-ils partis ?

Il n’y a aucune déclaration officielle sur la raison du départ des fondateurs d’Instagram et surtout dans des circonstances soudaines et dramatiques. Après que la confusion initiale et le chaos furent progressivement gérés,  Systrom tout comme Krieger ont publié leurs vœux sur leurs comptes Twitter, et Mark Zuckerberg leur a souhaité bonne chance. Mais encore, aucune explication n'a été fournie sur la raison qui les a poussés à se diriger vers la sortie la plus proche. Selon les hypothèses, cependant, il y avait d'importantes tensions latentes entre Facebook et Instagram après l'acquisition initiale. Des rumeurs circulent que les deux sociétés ne se sont jamais vraiment entendues, mais se toléraient mutuellement pendant six longues années. On dit aussi que Systrom et Krieger sont des personnages qui n’aiment pas trop les histoires, et préfèrent éviter les conflits, autant que possible. Ce qui a dû les pousser donc  à craquer et déclarer leur départ doit être grave. Ou peut-être c’est tout simplement parce que ces deux sociétés n’arrivent plus à tolérer ce qui intensifiait progressivement le conflit. En examinant de plus près les relations entre ces deux sociétés, un chercheur à l'œil vif signalera une évolution récente qui pourrait bien avoir été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Facebook aurait apparemment décidé de retirer l’inscription Instagram sur des images partagées depuis celle-ci, via Facebook. C’est peut-être anodin, mais dans le monde de l'entreprise cela équivaut pour Facebook à donner plutôt un bon coup de pied rapide dans les boules à Instagram. L'application des médias sociaux la plus populaire Source : Pixabay

Qu’est-ce que cela signifie pour Instagram ?

Mais qu'est-ce que cela représente vraiment pour Instagram, et ses millions d'utilisateurs ? Pour les utilisateurs, probablement pas grand-chose. Le réseau social poursuivra très probablement sa politique comme il l’a toujours fait, avec peu ou pas de différences notables.  Le changement est grande partie interne, se limitant au niveau institutionnel. En ce qui concerne la santé de la société Instagram et sa relation avec Facebook, c’est une toute autre histoire. Instagram est devenue plus importante que jamais, car de nombreux utilisateurs  considèrent qu’elle devient plus populaire que Facebook. Cette génération semble plus attirée par Instagram que par Facebook de façon considérable, et certains murmurent même que Facebook se dirige vers une mort lente, et est pour les  « vieux » ! Ainsi, des mesures vont naturellement être prises pour faire en sorte qu’Instagram reste stable et prisée. Quelles seront ces mesures ?  Telle est la question. Mais rassurez-vous, tout indique qu’Instagram existera toujours, et beaucoup de gens en sont #soulagés.


Cinq des tweets les ... L’impact de la crise ...