Inscrivez-vous

Quelques Athlètes Accusés De Dopage

Pilules de dopage Source: Photo by Jorono on Pixabay Que ce soit la faute des supporteurs pour avoir imposé des attentes aussi élevées, celle des médias pour avoir détourné le regard pendant si longtemps ou celle des athlètes qui croient vraiment qu’une illusion peut faire durer une carrière, le dopage est devenu courant dans les sports modernes. C’est un peu comme ceux qui croient qu’il faut tricher pour gagner au blackjack, à la roulette ou au craps, mais c’est faux ! Quand un joueur gagne sur son casino en ligne préféré, c’est toujours de manière honnête. Cependant, certains athlètes à travers l’histoire ont cherché un raccourci vers la gloire. Voici quelques-uns des plus célèbres.

Maria Sharapova

Maria Yourievna Sharapova est une joueuse de tennis professionnelle qui a dans son escarcelle un nombre incroyable de records. C’est l’une des plus jeunes joueuses qui ait réussi à passer pro, et elle a enchainé de nombreuses victoires. Cependant, tout cela ne l’a pas empêché de sombrer, puisqu’en 2016, la Fédération internationale de tennis l’a suspendue pendant deux ans lors de l’Open d’Australie ; elle avait été contrôlée positive au meldonium. Elle s’en est cependant plutôt bien sortie finalement, puisque le tribunal a déclaré qu’elle n’avait pas violé le règlement antidopage de façon intentionnelle.

Lance Armstrong

L’homme qui a remporté 7 fois consécutivement le Tour de France, c’est comme ça qu’on se souvenait de Lance Armstrong avant le scandale qui a bouleversé sa vie. Aujourd’hui, on se souvient de lui comme étant celui qui a triché et qui s’est fait prendre. En effet, suite au rapport de l’Usada qui faisait état du contrôle positif de Lance Armstrong à des produits dopants, l’UCI a décidé de retirer au cycliste tous ses titres, y compris les sept Tours de France gagnés. Pire, le héros déchu a été banni à vie de ce sport. Il ne montera donc plus jamais sur un vélo… sauf pour faire le tour du quartier.

Ben Johnson

Après avoir remporté 2 médailles d’or et établi 2 records du monde, Ben Johnson est entré dans l’histoire comme étant le premier scandale majeur des JO en ce qui concerne le dopage. Il faut reconnaitre qu’il a tout de même fait fort Ben J ; pulvériser le record du monde devant des stars comme Carl Lewis, Linford Christie et d’autres, ça fait jaser. Malheureusement, un record de 9’’79 ne passe pas inaperçu, et le test de dopage qui s’en est suivi moins de 24 heures plus tard a rompu le sort. Résultat, en plus de perdre le titre gagné le jour d’avant, il se voit aussi retirer celui gagné l’année précédente. Dommage !

Marion Jones

Si la déchéance de Marion Jones s’est fait sentir 7 ans après avoir remporté ses titres, cela n’en est pas moins scandaleux. Voici ce qui lui a été retiré après qu’elle ait avoué s’être dopée aux stéroïdes : 7 médailles, dont 2 de bronze et 3 d’or aux JO de Sydney en 2000 et 2 médailles (une en or et une en argent) lors des Mondiaux d’Edmonton en 2001. Or, pendant ces deux années, elle était entrée dans l’histoire en raflant l’or au 100 mètres, 200 mètres et 4 x 400 mètres, et le bronze au 4 x 100 mètres et au saut en longueur, tout cela aux JO de Sydney. Le silence après autant d’années lui aurait peut-être été plus bénéfique Chronomètre et piste de course Source: Photo by Jarmoluk on Pixabay

Alberto Contador

Alberto Contador n’est que l’un des nombreux cyclistes à être tombé pour dopage ; il a été contrôlé positif au clenbutérol en 2010. Il faut cependant reconnaitre que de tous les athlètes cités dans cet article, Alberto Contador est le seul qui n’a pas été complètement déchu. En fait, après avoir plaidé l’intoxication alimentaire – il aurait consommé une viande contenant la substance –, il a été acquitté. De plus, il a même continué à courir, ce qui lui a permis de remporter le Tour d’Italie.

Anderson Silva

À une certaine époque, si en tant que combattant d’UFC, vous vous retrouviez en face d’Anderson Silva, il ne vous restait qu’à prier. La preuve, ce dernier a réussi à conserver 10 fois son titre. Malheureusement, il semble que tout cela n’était pas de son propre mérite, puisqu’il a été contrôlé positif aux stéroïdes. Évidemment, et comme beaucoup d’autres avant lui, il a essayé d’expliquer cela en affirmant qu’il souhaitait simplement améliorer ces performances sexuelles, mais la Nevada Athletic Commission est plutôt stricte sur ce genre d’affaires.

Diego Maradona

« El Pibe de Oro », ce qui veut dire Le Gamin en Or. C’est comme ça que l’on surnommait Diego Armando Maradona. Cependant, ce génie du ballon rond ne l’est pas resté longtemps, même s’il a été excellent. Cependant, il y a deux choses importantes à retenir de Diego Maradona. Primo, il a été contrôlé positif à non pas un, mais deux tests, et secundo, ses titres ne lui ont pas été retirés, contrairement à d’autres sportifs. La star argentine reste donc à ce jour l’un des meilleurs joueurs au monde. Intéressé par les célébrités ? Vous aimerez peut-être aussi https://fr.royalvegascasino.com/blog/5-celebrites-adorent-jeux-hasard/


Les faits les plus ... Comment demander une augmentation ...