Inscrivez-vous

Le World Wide Web a 30 ans: quelques faits que vous ignoriez

Après 30 ans, le World Wide Web inonde tous les domaines de notre vie. Source:Geralt En mars 2019, le Web a fêté ses 30 ans. Nous l’utilisons tous les jours, parfois toute la journée et de n’importe où, et pourtant nous sommes encore nombreux à ne pas savoir ce qu’est réellement le Web. Dans cet article, vous saurez tout sur le Web en sept faits, en partant de sa création jusqu’à sa différence avec Internet, en passant par les premiers sites Internet. L’importance des serveurs sera également abordée. N’importe qui peut créer un site Web sur un casino en ligne

Le Web a été inventé pour les scientifiques

Le Web a été inventé le 12 mars 1989, par le scientifique Tim Berners-Lee, un chercheur britannique du CERN. Ce jour-là, le chercheur propose à sa hiérarchie un projet de gestion de l’information. Son but est de réorganiser les bases de données à travers un réseau de liens, d’où le nom de Web, ou « toile » en français. Ainsi, par le biais de liens hypertextes, Berners-Lee propose l’accès à des documents décentralisés de l’organisation, et leur consultation. Pour cela, les ordinateurs doivent être connectés entre eux en réseau. Son projet est accepté par sa hiérarchie et par son chef, Mike Sendall. Le projet évolue avec le temps, et est développé afin de permettre aux universités autour de la planète de s’échanger des informations en un rien de temps. Pour cela, il attribue aux documents écrits en HTML, une URL qui sert d’adresse pour y accéder, et un HTTP pour les relier.

Qu’est-ce que « WWW » ?

Tim Berners-Lee n’avait alors aucune idée de l’ampleur que prendrait son invention, qui est désormais accessible en quelques clics. Ainsi, lorsque vous tapez dans la barre d’adresse de votre navigateur une adresse commençant par « www », vous indiquez que vous recherchez un site Internet (ou un document), sur le Web. Le sigle « www » signifie donc « World Wide Web » (« toile à échelle mondiale ») et fait directement appel à l’invention de Tim Berners-Lee. Grâce au Web, on peut avoir accès à des documents (pages), sur des sites grâce à un navigateur. Le World Wide Web est ainsi une application d’Internet.

Le Web n’est pas l’Internet

Si le Web est une application d’Internet, le Web n’est pas Internet, bien qu’on ait tendance à confondre les deux. Le Web ou World Wide Web est une application ou un système qui nous permet d’accéder à des sites et des pages Web grâce à un navigateur. La navigation se fait à travers la saisie d’URL ou en cliquant sur des liens hypertextes qui mènent à d’autres pages. Bien qu’il s’agit d’une application d’Internet, c’est la principale utilisée, et c’est pour cela que de nombreux internautes, y compris des professionnels, les confondent. Internet est une tout autre chose : il s’agit du support du Web. Internet signifie « Inter Network » : il s’agit donc du réseau entre les ordinateurs et les serveurs tout autour de la planète. Ce réseau se compose d’autres réseaux, parfois privés ou publics. Lorsqu’on parle d’Internet, on parle donc de l’infrastructure informatique qui rend le Web utilisable. En plus du Web, Internet permet d’échanger via les messageries instantanées, les appels téléphoniques, les e-mails ou encore de se partager des fichiers.

L’Internet a précédé le World Wide Web

Puisque le Web est une application d’Internet et en est indépendant pour fonctionner, l’Internet existait déjà bel et bien depuis longtemps. Comme vous l’aurez compris, Internet est un réseau de télécommunication, permettant à plusieurs ordinateurs de communiquer entre eux. L’idée de la création d’Internet est née à la fin des années 1950. En quelques années, des tests et développements sont mis en place. Bien que la première conférence sur ARPANET a lieu en 1967, il faut attendre 1969 pour qu’ARPANET existe officiellement : deux ordinateurs échangent pour la première fois grâce à une liaison par câble. En 1971, le courrier électronique est inventé, alors que le Web n’a toujours pas fait son apparition. Il faut donc attendre l’invention du Web en 1989, puis en 1991 pour avoir accès aux premiers sites Internet. Les anciens ordinateurs ne pouvaient pas partager d'informations entre eux. Source:Stevepb

Les premiers sites Internet

Le 20 décembre 1990, le premier site Internet est né tandis que le Web n’était pas encore légué au domaine public, et que les particuliers n’y avaient pas encore accès. Il s’agissait tout simplement du site du CERN, à l’adresse http://info.cern.ch. C’est d’ailleurs en créant ce site Internet que Tim Berners-Lee invente le HTTP et le HTML. Tandis que le Web est rendu public en août 1991, on peut avoir accès en 1992 aux 26 premiers sites Internet fiables, souvent ceux d’universités, d’Instituts ou d’organismes.

Textes et images pour commencer

Aux débuts du Web, il n’était pas encore question d’avoir des sites Internet interactifs et graphiquement beau. D’ailleurs, la souris n’existait pas encore. Avec pour seul langage le HTML, les sites Web étaient principalement du texte noir dans une police uniforme, sur des pages blanches ou grises. Les liens hypertextes étaient bleus et soulignés. Afin de rendre le site Web un peu plus attrayant, il était possible d’intégrer des photos aux sites à partir de 1993. Il a fallu attendre l’année 1995 afin d’avoir des langages tels que Java, JavaScript et PHP, et rendre les sites dynamiques et interactifs. Enfin, en 1996, les sites ont pu se démarquer et avoir leur propre style grâce au CSS, les feuilles de styles.

L’importance des serveurs

Pour qu’un site Web puisse exister, vous avez besoin d’espace sur des serveurs. De manière générale, un serveur est simplement une machine capable de servir des données sur demande. On a tous en tête l’image du « Data Center », cette salle sécurisée dans laquelle trônent des machines empilées. Mais l’ordinateur sur lequel vous lisez cet article peut également servir de serveur, et si vous êtes actuellement connecté sur votre smartphone, celui-ci peut aussi être utilisé à la manière d’un serveur. En bref, d’un point de vue physique, un serveur est un appareil connecté à un réseau, et que l’on va appeler spécifiquement. Du point de vue du logiciel, un serveur est une application qui tourne en boucle et qui est toujours à l’écoute. Le logiciel qu’on appelle également « service » est donc dans l’attente sur un ou plusieurs ports. Si l’on devait le comparer à une maison, on pourrait considérer qu’il regarde constamment par une ou plusieurs fenêtres pour s’assurer que personne n’est présent. Le port utilisé dans le cas du Web est le port 80. Il n’est évidemment pas nécessaire de le savoir, car tout cela est géré de manière transparente par un protocole de communication. Le protocole de communication est une manière de communiquer entre le client et le serveur. C’est un langage commun qui est utilisé pour effectuer des demandes et obtenir des réponses. Sans la présence de machines connectées, le Web tel qu’on le connaît ne pourrait exister.


Les cotes de « ... Les temps forts du ...