Inscrivez-vous

Le Scandale Skënderbeu – Trucage de matchs

Un triomphe éphémère sur le terrain Source: Wikimedia L’équipe albanaise de football Skënderbeu risque d’être suspendue pendant 10 ans par l’Union des associations européennes de football, ou UEFA. Cela fait suite à des rapports de matchs truqués à un niveau encore jamais atteint par l’équipe basée dans la ville de Korçë. Les loups arctiques, comme on appelle souvent Skënderbeu, ont été bannis des compétitions européennes pour la saison 2016-2017. Cette décision faisait suite aux premières enquêtes de l’UEFA, après que des doutes aient été émis quant aux résultats des championnats nationaux et des compétitions européennes. À l’époque, le KF Skënderbeu a nié toutes les allégations, et sa position n’a d’ailleurs toujours pas changée, et elle a exprimé sa confiance dans le succès de l’appel de la décision de l’UEFA devant le tribunal arbitral du sport, ou TAS. Toutefois, la suspension a été maintenue.

La suspension de 10 ans

La suspension d’une année n’est en réalité que la première étape d’un processus de 2 étapes exécuté par l’UEFA. Il s’agissait de la première mesure administrative et la deuxième mesure disciplinaire, plus sévère, a maintenant été lancée. Un rapport, prétendument rédigé par des officiels de l’UEFA, a déjà recommandé que l’équipe soit bannie pour une période inouïe de 10 ans. De nouvelles preuves provenant d’entraîneurs d’autres équipes, comme Michael Appleton, entraîneur adjoint à Leicester City et une firme d’analyse britannique indépendante, devraient consolider les accusations ainsi que l’appel à la suspension.

Les loups arctiques nient tout

Si le KF Skënderbeu a enregistré des profits tirés de paris illégaux à une échelle mondiale stupéfiante comme on l’accuse de le faire, cela soulève certainement plusieurs questions et inquiétudes. Pourquoi le système de détection des fraudes sur les paris de l’UEFA (BDFS) n’a-t-il détecté que les 53 matches suspects qui se sont étendus de 2010 à 2016 ? Peut-on faire confiance au BDFS pour défendre les valeurs du football ? Les parieurs sont-ils plus à l’aise sur les casinos en ligne pour ce qui est des paris et des gains étant donné qu’il n’y a aucune chance d’y truquer un match ? Les sextuples champions nationaux ont jusqu’à présent nié avec véhémence toutes les allégations. Un officiel a fait une déclaration, et les personnes accusées dans le rapport se sont également exprimées. L’ancien président Agim Zeqo, qui a révolutionné le club à son arrivée en 2010, était à la barre lorsque les premiers incidents suspects se sont produits. Il a affirmé qu’il était prêt à faire face à de telles allégations en public, y compris devant n’importe quel tribunal si nécessaire. Ardjan Takaj, l’actuel président du club, est accusé d’avoir mené des affaires complexes et des transactions de paris sportifs dans le but d’en tirer un gain financier substantiel, mais il dit que ces accusations ont été décontextualisées. Takaj a également déclaré catégoriquement qu’il n’a jamais été impliqué, directement ou indirectement, dans des activités visant à manipuler l’issue du match. L’ancien ministre albanais des Finances, Rivdan Bode, est également accusé d’avoir joué un rôle clé dans ce projet. Le rapport affirme qu’il était l’un des principaux donateurs du club et qu’il avait le pouvoir, les connaissances et les relations nécessaires pour influencer l’issue de leurs matchs. Il maintient qu’il n’a jamais fait partie et n’a jamais eu connaissance d’une quelconque tentative d’influencer le résultat d’un match, et qu’il n’a jamais donné d’argent au KF Skënderbeu. Dans le même temps, le gardien de but, Orges Shehi, et le défenseur, Tefik Osmani, auraient également profité du trucage de matchs à travers leurs actions. Les deux ont également émis des démentis officiels. Cependant, les rapports détaillés du trucage et le fait qu’il n’y a eu aucun match suspect de Skënderbeu depuis la décision du TAS en 2016, ne sont pas de bon augure pour l’équipe. Les joueurs de Skënderbeu peuvent faire un bisou d’adieu sur une victoire Source: Wikimedia

Dommages à l’esprit d’une nation

Les effets à long terme d’une suspension de Skënderbeu pourraient être drastiques. En 2010, l’équipe a risqué la relégation, et dans les années qui ont suivi, leurs réalisations ont contribué à rapprocher Korçë et l’ensemble de l’Albanie. Une suspension de 10 ans détruirait l’équipe et peut-être même le moral de tout le pays. En effet, le 21 février, des milliers de résidents de Korçë se sont rassemblés pour soutenir leur équipe en tenant des banderoles et en chantant. Le maire de la ville, Sotiraq Filo, a également écrit une lettre au président de l’UEFA, Alesksander Ceferin, lui demandant de ne pas tuer les espoirs du football national. Il y a même eu des menaces de mort envoyées aux inspecteurs se chargeant de l’enquête sur les matchs truqués. Si la suspension est confirmée et que l’Albanie la subit, l’authenticité des résultats permettra de déterminer sur qui doit peser le blâme. De fausses accusations signifieront que l’UEFA est en faute ; la véritable culpabilité sera attribuée à Skënderbeu. C’est pour cela que le soin apporté à l’enquête est si important.


Votre horoscope du jeu ... La technologie des chaînes ...