Inscrivez-vous

Vive la moustache avec le Movember !

Une femme avec un déguisement de Groucho Source: Pixabay En novembre, changez votre look facial ! Enfin les hommes. Mais c’est pour la bonne cause. Depuis 2003, les hommes voulant participer au mouvement Movember se laissent pousser la moustache, et uniquement la moustache en rasant tout le reste sur le visage, et ce pendant 30 jours. Les moustaches ont acquis un statut mythique depuis un certain temps avec des joueurs de poker insistant même sur le fait que derrière chaque grand joueur il y a une grande moustache. Que cela s’applique également au poker en ligne reste cependant à démontrer. Movember est la contraction de MO-stache et november, donc la moustache pour le mois de novembre. En tout cas, sachez que derrière cette action bizarre et décalée existe une cause très noble à destination de la gent masculine. L’objectif est la lutte contre le cancer de la prostate, des testicules et le suicide chez les hommes. Presque 200 millions de fonds ont été récoltés depuis sa création.

Une origine à moustache

En 2003, 30 hommes de Melbourne se lancent le défi de se laisser pousser la moustache pendant 30 jours, sous l’impulsion d’un groupe d’amis qui discutaient dans un bar à propos du port de la moustache comme étant un vestige du passé. Ils commencent alors à récoler des fonds et promouvoir le concept. Ils ont constaté que les hommes se préoccupent moins de leur santé que les femmes en général. Celles-ci sont plus ouvertes et le sujet alors que chez les hommes il reste un peu tabou, même aujourd’hui. Le mouvement alors passe la seconde et se crée dès lors la Movember Foundation Charity.

Expansion mondiale et participation des célébrités

Ce qui a démarré d’un défi rigolo entre amis est devenu un véritable mouvement qui a dépassé ses frontières d’origines. Les rugbymen australiens ont contribué fortement à la célébrité du concept en se laissant pousser la moustache. En 2007, près d’une quinzaine de pays suivent et participent désormais à ce mouvement devenu international, et plus d’une vingtaine aujourd’hui en 2019. De plus en plus de stars s’y mettent, notamment David Beckham, Will Smith, George Clooney et Sylvester Stallone pour ne citer qu’eux.

Trois grands axes de lutte

Le cancer de la prostate, des testicules et le suicide sont les 3 principaux thèmes sur lesquels sont concentrés les objectifs de Movember. Il faut savoir que le cancer de la prostate fait partie des premiers cas de mortalité masculine chaque année, avec 1,4 millions de diagnostics chaque année. Davantage de dépistages sauveurs de vie mériteraient d’être effectués. En fin de compte, Movember est un peu une variante masculine de Octobre Rose qui cible le dépistage du cancer du sein chez les femmes. 1250 projets ont ainsi pu être financés depuis la création du projet, qui a amassé pas moins de 65 millions d’euros rien qu’en 2018 pour la lutte contre les cancers.

Pour participer concrètement il suffit de...

….Vous inscrire sur le site officiel de la fondation, vous raser le visage à blanc, puis de vous laisser pousser la moustache uniquement, sans barbe ou bouc, pendant tout novembre ! Prenez alors des photos et relayez le message au maximum sur internet et les réseaux sociaux avec l’hashtag #Movember. L’objectif est d’attirer et générer le plus de dons possibles pour une cagnotte qui servira les objectifs de la fondation. Les hommes qui participent sont appelés les « mo-bros » et les femmes qui soutiennent le mouvement les « mo-sistas ». Celles-ci ne porteront pas la moustache évidemment, mais pourront se déguiser lors d’évènements si elles le souhaitent. À la fin du mois on fête la décapitation des moustaches, et on organise une élection de « l’Homme Movember » pour désigner le plus beau moustachu ! Imaginez-vous gagner !

Pas qu’une histoire de moustache

En dehors de la moustache, d’autres types de défis se mettent en place. Par exemple le « 60 seconds to act » vise à rendre hommage aux 60 hommes qui se suicident chaque heure dans le monde. Car il ne faut pas oublier que le concept ne s’intéresse pas qu’aux maladies physiques, mais aussi au mal-être profond en général. Le principe consiste à courir au moins 60 kilomètres cumulés dans le mois de novembre, et toujours inciter ses proches à participer aux cagnottes destinées aux fonds de recherche. La philosophie tout au long de ce mois de novembre sera d’organiser, d’héberger ou de participer à des évènements et des rencontres, faire diffuser le message dans les quartiers et sur les réseaux sociaux, afin d’attirer le maximum de dons ! Le mot cancer révélé dans le journal avec une loupe Source: Pixabay

D’autres types de campagne en novembre

Le No Shave November lève des fonds caritatifs depuis 2009. Le concept est assez similaire à Movember, ici on ne rase rien on laisse tout pousser, poils comme cheveux, hommes comme femmes, pendant tout le mois de novembre. Et on contribue financièrement aux projets de prévention et de lutte contre tous types de cancer, notamment le colorectal ou ceux qui touchent les enfants,… L’idée de tout laisser pousser consiste à rendre hommage aux personnes atteintes du cancer et qui perdent toute pilosité du corps et capillaire à cause des traitements. Le mouvement possède une envergure moindre et plus familiale, mais il existe toujours depuis sa création et a récolté près de 2 millions de dollars depuis. Au mois de novembre s’organise aussi «le mois sans tabac» en France : une initiative qui vise à réduire le nombre de cancers du poumon parmi les fumeurs, actifs mais aussi passifs ! Le mouvement en est à sa troisième itération depuis 2017.

Des moustachus célèbres

L’univers de la moustache a eu son lot de célébrités, dont la moustache était tellement iconique qu’elle était indissociable de la représentation du personnage, voire même parfois plus célèbre que lui. Voici quelques exemples :

  • Tom Selleck : Lui évidemment ! Depuis les années 80 et pour ceux qui ont l’époque de la célèbre série Magnum, le mot moustache lui est associé comme l’hiver avec la raclette. Mhh bon, on va dire que c’est une comparaison gourmande mais pertinente. Selleck disait lui-même que sa moustache méritait d’avoir son propre agent !
  • Charlie Chaplin et Hitler : la moustache en « brosse à dents » du personnage de Charlot interprété par Charlie Chaplin est l’objet de débats quant à son inspiration vis-à-vis d’Hitler. On ne sait pas vraiment pourquoi le tristement célèbre individu s’est mise à la porter, car elle n’était vraiment pas à la mode l’époque en Allemagne à l’époque. Certains soupçonnent l’influence de Chaplin. Au départ porté dans un but gentillet, l’acteur l’a ensuite portée dans le but de se moquer d’Hitler en 1940 dans le film Le Dictateur.
  • Groucho Marx : on en parle car il s’agit d’une véritable originalité ! En fait il s’agissait d’une fausse, et assez grossière. Elle était peinte sur son visage avec de la cire à chaussure ! Mais elle a marqué l’histoire car depuis elle porte carrément son nom et tout le look de l’acteur a même inspiré un déguisement que vous reconnaîtrez sûrement.

Végétarisme, véganisme, et même ... Évolution des technologies et ...