Inscrivez-vous

Le moringa, un arbre miracle

Moringa en fleur. Source:Harvey McDaniel Le moringa est ce qu’on pourrait appeler une plante miracle : nutritive, elle pousse dans des lieux arides. Découvrez-en plus sur cette plante qui fait parler d’elle et qui pourrait bien résoudre une partie des problèmes de malnutrition.

Qu’est-ce que le moringa?

Le moringa est ce qu’on appelle de nos jours un super-aliment. On le trouve à la base sous la forme d’un arbre en Inde, puis il s’est étendu dans le monde entier comme au Népal ou au Pakistan, mais aussi dans certains pays d’Afrique ou d’Amérique du Sud. Il a longtemps été exploité comme plante médicinale, notamment dans la médecine ayurvédique : les fleurs, les racines ou encore les feuilles sont utilisées pour soigner. Le moringa est également une plante alimentaire utilisée dans les pays chauds qui ont leurs propres recettes locales, souvent à base de feuilles. De nombreux pays arides ont ainsi des recettes usant des feuilles de moringa. Inconnue jusqu’ici, cette plante est depuis peu sur le devant de la scène.

Le super-aliment

Depuis quelque temps, on entend de plus en plus parler du moringa. Ses capacités nutritives ont été étudiées. Le moringa est classé aujourd'hui comme étant un « super-aliment ». Il est très riche en micronutriments : on trouve dans ses feuilles de la vitamine C, des protéines, du potassium, du calcium, du magnésium ou encore du bêta-carotène, mais la liste est non exhaustive. Certaines études ont également mis en avant le fait que la plante pouvait être utilisée en prévention des maladies cardiovasculaires, et qu’elle était antidiabétique.   Maintenant, vous avez un éventail de choix pour votre alimentation : aussi, vous êtes libre de choisir parmi une large sélection de jeux de casino en ligne. Vous choisissez le repas, et la machine à sous en ligne Big Chef vous livrera vos gains ! Entrez dans Royal Vegas Casino pour des jeux de casino de premier ordre, qui vous divertiront pendant des heures et des heures !  

Une nouvelle façon de se nourrir

Suite à cette annonce, les entreprises de compléments alimentaires n’ont pas attendu plus longtemps afin de proposer aux adeptes du bien-être des compléments à base de moringa et ainsi booster leurs ventes sur ce créneau. Mais d’autres ont plutôt eu pour projet de résoudre le problème de la malnutrition dans les pays pauvres et généralement arides. En effet, il est possible de servir les feuilles de moringa en thé, comme légumes ou en poudre et les faire cuire pour bénéficier de leurs nombreux nutriments. Ainsi, l’OMS et d’autres organisations humanitaires utilisent le moringa afin de fournir une alimentation riche aux populations pauvres et sous-nourries. L’objectif est tout simplement de permettre aux gens de manger malgré l’impossibilité de cultiver des plantes et légumes traditionnels, et cela est possible grâce à la façon de produire cet « arbre de vie ».

Un arbre qui pousse aisément

Pourquoi est-il si aisé de nourrir les populations pauvres avec le moringa et pas avec une autre plante ? Tout simplement parce que la culture de cet arbre n’est pas exigeante. Cet arbre de vie pousse plus vite dans les régions arides que dans les régions tempérées contrairement à la plupart des plantes. De plus, il n’est pas nécessaire de s’occuper pleinement de sa culture : il lui faut simplement de la chaleur, une bonne exposition et de l’eau. Un sol de sable comme on en trouve souvent dans les régions arides est l’idéal pour la culture de cet arbre. Enfin, du fumier ou du compost peut être un plus pour améliorer sa croissance. Le soin à apporter à la culture de cet arbre est donc faible. Entre 100 000 et 15 millions de plantes peuvent occuper un simple hectare. De plus, le jus des feuilles de moringa peut être utilisé comme une hormone de croissance et aider les autres cultures à produire entre 25 % et 35 % plus. Cultiver le moringa permet de générer une forêt avec un faible impact écologique.

Ses bienfaits sur la santé

Les feuilles de moringa offrent de nombreux micronutriments comme de la vitamine A, B2, B6 et C, mais aussi des protéines, du magnésium, du fer ou encore du calcium. Le moringa est aussi un antioxydant puissant et prévient le diabète de type II par exemple. C’est également un bon moyen de prévenir les maladies cardiovasculaires et le cholestérol. Enfin, le moringa protège de la toxicité de l’arsenic, notamment lorsque le riz est contaminé par des eaux sales, comme ce peut être le cas dans ces régions pauvres.


Les 5 meilleures alternatives ... La taxe touristique ou ...