Inscrivez-vous

Le Brexit changera-t-il l’industrie du jeu au Royaume-Uni?

Le Brexit ouvre un nouveau scénario pour de nombreuses entreprises. Source: Stux Avec l’arrivée imminente du Brexit, tout le monde est inquiet et se demande comment la sortie de l’Union européenne affectera l’industrie britannique des jeux d’argent. Même si personne ne sait encore comment les règles seront modifiées, voici quelques conséquences probables.

Un cadre spécifique pour le Royaume-Uni

On estime qu’un Britannique sur deux participe à des jeux d’argent, incluant les machines à sous, les paris sportifs, la roulette ou le casino en ligne. Avant 2014, les opérateurs de jeux d’argent n’avaient pas besoin d’une licence. Mais depuis, c’est obligatoire, et même pour les exploitants de casinos en ligne dont les serveurs se trouvent à l’étranger : le Royaume-Uni réglemente de façon stricte les jeux de hasard, même extérieurs au pays, tant qu’ils opèrent sur le territoire britannique. L’impact du Brexit sur les jeux de casino inquiète beaucoup car ce secteur constitue une source de revenus importante pour le pays.

Une différence importante

Suite au Brexit, la difficulté réside dans la différence de législation entre le Royaume-Uni et l’Union européenne : le Royaume-Uni exige une licence, mais le cadre juridique de l’Union européenne à ce sujet est très flou ! Tandis qu'une licence est obligatoire pour opérer au Royaume-Uni, il sera compliqué pour les casinos établis en Union européenne qui n’auront pas cette licence pour être accessibles aux Britanniques. Le Brexit ne devrait en revanche pas avoir trop d’impact sur les jeux de casino qui se trouvent sur le territoire, puisqu’ils sont déjà tous titulaires d’une licence. Les joueurs au Royaume-Uni devront se contenter des sites de jeux britanniques en attendant qu’un accord se mette en place sur ce sujet avec l’Europe. Les sites basés à l’étranger devront sûrement acquérir une licence pour desservir les joueurs anglais.

Le cas précis de Gibraltar

Le véritable problème du Brexit concerne Gibraltar. Gibraltar est un territoire d’outre-mer britannique. Il existe plus de 30 sociétés de jeux d’argent basées à Gibraltar. Le territoire était autrefois attrayant étant donné la faible taxe sur les jeux d’argent. Avant 2014, celle-ci était de 1 % sur le chiffre d’affaires. Après 2014 et la régulation des jeux d’argent au Royaume-Uni, la taxe a été revue à la hausse pour s’aligner, et des licences UKGC ont été rendues obligatoires pour continuer à proposer des jeux. vue aérienne de la ville de Londres Source: Pexels

Les employés affectés

Le problème risque de concerner dans un premier temps les employés des casinos basés à Gibraltar. Ces derniers viennent en majorité d’Espagne (60 %) et doivent traverser la frontière chaque jour. Avec le Brexit, ce passage de frontière risque d’être plus compliqué. Dans l’idéal, le Royaume-Uni et l’Espagne devront trouver un accord pour impacter le moins possible les employés espagnols et l’industrie. Gibraltar est aussi au cœur d’un différend entre le Royaume-Uni et l’Espagne qui revendique le territoire. À l’heure actuelle, 98 % de la population du territoire veut rester britannique, et ne souhaitent plus partager la souveraineté avec l’Espagne.

Le passage aux frontières

À l’heure actuelle, il est difficile de dire si le rétablissement de la frontière entre l’Espagne et Gibraltar pourrait encourager une partie des employés à s’installer directement à Gibraltar. La fiscalité du territoire pourrait aussi être modifiée. Gibraltar est encore aujourd’hui un lieu intéressant et attrayant pour l’industrie du jeu. Les conséquences dépendront aussi du gouvernement espagnol et de la façon dont il déterminera les règles de passage de la frontière. Une autre conséquence du Brexit est le départ probable des sociétés de jeux d’argent et de casino : ces dernières pourraient quitter Gibraltar si le Brexit et l’absence d’accord avec le gouvernement espagnol placent les entreprises dans des conditions défavorables. Enfin, si le Brexit s’avère être une excellente chose pour le Royaume-Uni, d’autres pays importants pourraient bien suivre leur exemple. De nouveau, cela impactera l’industrie des jeux d’argent puisque chaque pays qui quittera l’Union européenne devra définir une nouvelle législation et un cadre de fonctionnement. Pour les Européens, à l’instar des Britanniques suite au Brexit, le choix de sites de jeux en ligne réduira considérablement, et des joueurs pourraient être tentés par des solutions illégales.


Top 5 TED Talks ... Paillettes: un danger pour ...