Inscrivez-vous

Comment faire face aux pensées négatives?

La méditation peut aider à briser les processus de pensée négatifs Source:Wiki Autor 2017 La première cause de notre malheur est rarement une situation dans laquelle nous nous trouvons réellement, mais plutôt une pensée liée à cette situation. Souvent, dès lors que l’on se sent mal, triste, déprimé ou anxieux, c’est généralement lié à des pensées négatives. Chaque jour, nous nous levons pour aller travailler et gagner de l’argent. Dans quel but ? Rendre notre vie plus confortable. Par exemple, lorsque l’on joue aux jeux de casino en ligne ou dans un casino terrestre, le fait de perdre peut nous décevoir fortement et des pensées négatives envahissent notre esprit. Mais la vérité est que notre bonheur et notre malheur sont simplement liés à nos pensées : nous travaillons beaucoup pour l’aspect extérieur de notre vie, mais nous délaissons l’intérieur de nous-même. Or, sans un corps et un esprit sains, notre vie ne peut être saine. Nous devrions avant tout faire attention à nous, avant de nous occuper à rendre notre monde extérieur plus beau et plus confortable. Nous passons toute notre vie dans notre tête et dans notre corps, nous devrions en prendre le plus grand soin. Voici comment modifier votre façon de penser.

Remettez en question la vérité de vos pensées

Lorsqu’une situation se produit et qu’on y repense après coup, on a tendance à ne se souvenir que de l’aspect négatif : un bégaiement, une réponse inappropriée, un blanc,... Notre interprétation est faussée et l'on crée un point de vue faux, irréel. En se concentrant uniquement sur ces petits moments, on associe toute la scène à une situation négative et ratée. On donne un mauvais sens à nos souvenirs. On peut alors se demander si l'on n’a pas exagéré et si l'on n’a pas accordé un sens faussé à la situation. Afin d’y remédier, il faut prendre du recul, et visualiser de nouveau nos souvenirs afin de constater les éléments certes délicats, mais aussi les bons côtés. Cela permet de voir les choses différemment.

Remettre en question la permanence de la situation

Parfois, une situation nous met en colère ou dans un état de stress. Sur le moment, il est vrai que cela nous paraît être un problème important, et que notre état est tout à fait justifié. Mais cela est-il vrai ? Lorsque vous vous retrouvez dans cet état, il est nécessaire une nouvelle fois de prendre du recul afin de remettre en question la situation. Le problème est-il si important ? Cela va-t-il réellement impacter votre vie ? Vous souviendrez-vous de ce moment ? Finalement, demandez-vous si la situation vaut vraiment la peine d’être vécue de cette façon. Vous verrez ainsi que la plupart du temps, l’objet de votre colère n’a pas d’importance. Les pensées négatives peuvent parfois être accablantes. Source:Injurymap

Changez votre point de mire

Il est difficile, si ce n’est impossible, de penser à deux choses en même temps. Lorsque vous vous concentrez sur une pensée négative, vous n’avez d’yeux que pour elle. Est-ce réellement utile ? Cela vous apporte-t-il du bien-être ? Bien sûr que non. Lorsque vous prenez conscience de vos pensées négatives, rendez-vous compte de la perte de temps et d’énergie que cela représente, alors que vous pourriez trouver quelque chose de plus intéressant et satisfaisant à penser. Dans ces cas, détournez votre attention sur quelque chose de plus utile pour votre bonheur, comme la nature, vos proches, une passion ou quelque chose qui vous fait du bien.

Ressentez vos émotions

Quand une pensée négative est présente, nos émotions sont très intenses, à tel point que l’on ressent du stress, de la colère, du désespoir ou de la tristesse. Lorsque cela est possible, essayez d’observer vos pensées et ses conséquences sur vous : vos émotions. Trouvez là où se trouve l’émotion : dans votre cœur, votre ventre, dans vos membres, et analysez ce que vous ressentez exactement. Cela peut être une douleur, un fourmillement, un engourdissement par exemple. En observant vos émotions de l’extérieur, vous vous donnez un espace sécurisé pour ressentir sans jugement, et peu à peu vos émotions s’estomperont et vos pensées négatives aussi.

Faites de l’autocompassion

Enfin, lorsque les pensées négatives vous envahissent, vous êtes souvent dur avec vous-même. Si c’était l’un de vos amis qui se trouvait dans votre état, comment le traiteriez-vous ? Sûrement avec compassion, en essayant de lui remonter le moral. Faites la même chose avec vous-même. Soyez doux et gentil avec vous-même. Vous n’êtes certainement pas parfait, mais vous essayez de faire au mieux. Acceptez-vous et aimez-vous tel que vous êtes.


Des emojis sur les ... Le design émotionnel ...