Inscrivez-vous

Cinq des tweets les plus scandaleux de Donald Trump

Donald Trump Source : Maclean's Depuis qu’il est président des États-Unis, Donald Trump est un personnage encore plus controversé qu’auparavant. Il n’hésite pas à tweeter ses moindres pensées, sans forcément réfléchir sur la portée de ses propos et se demander si ceux-ci pourraient choquer ou non son pays et le monde entier. Les tweets scandaleux sont toujours aussi nombreux, alors qu’il est désormais à la tête d’un des plus puissants pays du monde. Dans sa communication, Donald Trump est aussi imprévisible qu’un jeu de hasard tel que le black jack, un jeu qui pourtant a des règles bien définies. À la différence que Trump, lui, dans le jeu de la communication, n’hésite pas à chambouler les règles. Découvrez cinq tweets scandaleux publiés par le président des États-Unis.

Ce retweet sexiste sur Hillary Clinton

Un peu avant les élections présidentielles qui l’opposent à Hillary Clinton, Trump publie un tweet sexiste. Sur ce tweet de l’actuel président des États-Unis et supprimé par la suite, on y lit « If Hillary Clinton can’t satisfy her husband, what makes her think she can satisfy America ? » (« Si Hillary Clinton ne peut pas satisfaire son mari, qu'est-ce qui lui fait croire qu'elle pourrait satisfaire l'Amérique ? »), faisant référence évidemment aux tromperies de Bill Clinton lorsque celui-ci était à la maison blanche. Malgré la suppression de ce tweet, des captures de celui-ci circulent toujours sur les réseaux sociaux.

Celui qui apprécie les félicitations quand 50 personnes sont mortes

Le 12 juin 2016 est une journée noire à Orlando : 50 personnes perdent la vie lors d’une fusillade dans une boîte de nuit, revendiquée par l’État islamique. Quelques heures plus tard, Donald Trump tweete : « Appreciate the congrats for being right on radical Islamic terrorism, I don’t want congrats, I want toughness & vigilance. We must be smart ! » (« J’apprécie les félicitations pour avoir eu raison du terrorisme islamique radical, mais je ne veux pas de félicitations, je veux de la ténacité et de la vigilance. Nous devons être intelligents ! »). Trump apprécie d’être félicité mais se contredit un peu plus loin en écrivant qu’il ne veut pas de félicitations, une communication très maladroite après la tuerie horrible de la nuit précédente qui a coûté la vie à 50 personnes.

Un tweet déplacé suite à un ouragan à Porto Rico

L’ouragan Maria détruit une partie de Porto Rico le 20 septembre 2017. Carmen Yulia Cruz, maire de San Juan, demande de l’aide à la télévision, très touchée par les dégâts. Donald Trump rebondit sur cette demande, critique la maire et son leadership : « ... Such poor leadership ability by the mayor of San Juan, and others in Puerto Rico, who are not able to get their workers to help. They… » (« Quel manque de leadership de la part du maire de San Juan et d'autres de Porto Rico, qui ne sont pas capables d’obtenir l'aide de leurs propres travailleurs. ») pouvait-on lire sur ce tweet déplacé.

Un tweet qui frôle l'incident diplomatique

Suite à des tests de missiles par la Corée du Nord, pouvant théoriquement atteindre les États-Unis, Donald Trump publie des tweets menaçants destinés directement à Ri Yong-ho, le ministre des Affaires étrangères nord-coréen, et à la Corée du Nord toute entière. Sur un de ces tweets, on pouvait lire : « Just heard Foreign Minister of North Korea speak at U.N. If he echoes thoughts of Little Rocket Man, they won’t be around much longer! » (« Je viens d'entendre le ministre des Affaires étrangères de Corée du Nord parler à l'ONU. S'il se fait l'écho des pensées de Little Rocket Man, ils ne seront plus là très longtemps ! »). Un tweet faisant réellement référence au fait que Trump était prêt à détruire la Corée du Nord en cas de conflit.

Et un joyeux Memorial Day !

Le Memorial Day aux États-Unis est un jour où on commémore les membres des forces armées ayant perdu la vie dans des guerres. C’est un jour particulièrement important pour les familles qui ont perdu un proche dans ces événements tragiques. Le 28 mai 2018, tandis que l’Amérique se recueillait sur la tombe de ses morts, Donald Trump tweetait : « Happy Memorial Day ! Those who died for our great country would be very happy and proud at how well our country is doing today. Best economy in decades, lowest unemployment numbers for Blacks and Hispanics EVER (& women in 18 years), rebuilding our Military and so much more. Nice ! » (« Joyeux Memorial Day ! Ceux qui sont morts pour notre grand pays seraient très heureux et fiers de voir à quel point notre pays se porte bien aujourd'hui. La meilleure économie depuis des décennies, le taux de chômage le plus bas jamais enregistré chez les Noirs et les Hispaniques (et chez les femmes depuis 18 ans), la reconstruction de nos forces armées et bien plus encore. Joli !"). Ce tweet était très mal venu pour un jour commémoratif et soulevait l’indignation des familles en deuil.


5 inventions pour un ... Les fondateurs d’Instagram abandonnent ...