Inscrivez-vous

Un Nobel de physique digne d’une MAS spatiale

Une chimiste dans un laboratoire Source: Pixabay Le début de l’épopée du prix Nobel débute en 1895 par le testament d’Alfred Nobel, qui légua une grande part de sa fortune pour récompenser les futurs lauréats de ce qu’on appellera les prix Nobel. Reconnaissance d’un dur travail et du génie très certainement, mais également récompense pécuniaire non négligeable. Cette année 2019, environ 900 000$ par prix ont été remis. De quoi donner envie de s’investir. Sortez vos crayons et commencez à réfléchir autour d’un café pour l’année prochaine ? Plus sérieusement, prenez connaissance de certains faits liés à cet évènement ayant tout récemment annoncé ses gagnants, et découvrez plus particulièrement le prix Nobel de physique. Mais surtout n’oubliez pas d’embarquer dans une incroyable partie de machine à sous spatiale avec Starbust sur votre casino en ligne préféré.

Les différents types de prix Nobel

Les prix Nobel récompensent en partie les découvertes scientifiques : physique, chimie, médecine. À la base, Nobel était lui-même un chimiste et un fabricant d’armes. C’est lui qui déposa d’ailleurs le brevet de la dynamite. Mais pas seulement la science, car d’autre part les prix Nobel de la paix, de littérature et d’économie font également partie des thématiques prenant part au concours. Nobel voulait récompenser les avancées de l‘humanité en général. Concernant cette dernière thématique de l’économie, elle ne fut intégrée qu’en 1968, en accord avec la fondation Nobel, donc en l’absence de son fondateur déjà décédé à l’époque. Un prix Nobel de l’environnement avait été en discussion comme dernier ajout à la liste la même année, mais n’a finalement pas encore rejoint la liste. Nul doute que Greta Thunberg, jeune militante suédoise de 16 ans en faveur de l’écologie actuellement sous le feu des projecteurs, aurait été une candidate plébiscitée et peut-être même grande favorite. En lice pour le prix Nobel de la paix, c’est cependant finalement le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed qui fut couronné pour son travail contre les violences sexuelles.

Prix Nobel de physique : première découverte d’une exoplanète

Aujourd’hui répertoriées par milliers, la première exoplanète n’a néanmoins été découverte par un duo de scientifiques suisses qu’en 1995, Michel Mayor et Didier Queloz. Ceux-ci sont les lauréats 2019 de la discipline, en trio avec le cosmologiste de renom James Peebles, de Princeton. En quoi ça consiste ? Avant cette découverte, nous pensions être un cas extra unique dans notre galaxie, à savoir la seule coïncidence spatiale à avoir engendré des planètes et avoir ainsi crée un système solaire. Pourquoi pensions-nous cela direz-vous ? Et bien on ne pouvait en fait tout simplement pas les détecter. Impossible donc prouver de leur existence ! Trop loin, pas assez lumineuses, trop « légère s», après tout les planètes sont bien riquiquis à l’échelle de l’immense vide qui baigne dans l’espace. Il fallait donc faire preuve d’imagination et trouver une autre méthode, chose qu’ont réussie ces deux physiciens. Une histoire de micro-perturbation des étoiles, dont on vous passe les détails qui nous dépassent de toute façon, et donc indirectement on sait que ce qu’on appelle une « exoplanète » vadrouille dans le voisinage, c’est-à-dire une planète qui existe en dehors de notre système solaire. Cependant une planète n’est pas exactement le synonyme direct de la vie, Jupiter ou Saturne peuvent déjà en témoigner avec leur atmosphère digne de l’enfer. Un homme qui tient un livre Source: Pixabay

Anecdotes et faits concernant les prix Nobel dans l’histoire

Nous vous proposons de découvrir quelques anecdotes curieuses ou amusantes à propos du concours dans l’histoire :

  • Certaines personnes l’ont eue deux fois: Marie Curie pour la radioactivité en 1903 puis en 1911 pour le radium. Mais aussi Linus Pauling (chimie puis la paix), John Bardeen (physique), Frédéric Sanger (chimie).
  • Certains l’ont carrément refusé ! Jean-Paul Sartre ne souhaitait pas « devenir une institution », ayant été lauréat du prix de littérature en 1964. En 1973, le dirigeant nord-vietnamien Lê Duc Tho a refusé le prix de la paix, affirmant que celle-ci n’était en fait pas vraiment établie, dans le contexte de la guerre du Vietnam.
  • On a récompensé une chaise vide: le professeur Liu Xiaobao a remporté en 2010 le prix Nobel de la paix, mais il est emprisonné pour onze ans. Pour le symbole, une chaise vide a été montrée en son honneur. La Chine a fait savoir sa désapprobation à l’époque en censurant toutes les images de la cérémonie et en rompant toutes ses relations avec la Norvège.

Le prix Nobel de la paix a connu d’autres situations d’absence de ses lauréats pour des raisons politiques essentiellement, notamment par des dissidents de leur régime dont le Polonais Lech Walesa en 1983 puis                  Aung San Suu Kyi en 1991, qui craignait en fait de ne pouvoir rentrer en Birmanie à la suite de la cérémonie.

  • Ghandi a été nominé cinq fois au prix Nobel de la paix, mais ne l’a jamais obtenu : en 1937, 1938, 1939, ainsi qu’en 1947 et 1948.
  • Il n’y a pas de Nobel de mathématique. La rumeur récurrente prétend qu’une des maîtresses ou la femme de Nobel l’aurait trompé avec un mathématicien, cocasse explication. Néanmoins, une autre hypothèse probable étant qu’un prix en mathématique existait déjà en Suède à l’époque.
  • Enfin, Hitler a été proposé, et c’est sérieux… Par son député Erick Brandt, alors qu’Hitler venait d’annexer l’Autriche… Parmi les autres dictateurs ayant été proposés, on citera Mussolini et Joseph Staline.

Le sport au Japon ... Qui sont les lanceurs ...